Qu'est-ce que FeSfix?

FeSfix est un produit de dernière génération de désulfurisation pour l’industrie de la digestion anaérobie et du biogaz. FeSfix, un composé de fer, notamment à base de Fe2O3, proposé sous forme de nanopoudre et développé en coopération avec des instituts scientifiques allemands, capte le sulfure d'hydrogène dans le digestat, à l’intérieur du méthaniseur, afin d’en réduire la teneur dans la phase gazeuse.

L’hydrogène sulfuré dans le contexte de la méthanisation est produit principalement par la dégradation anaérobie des matières organiques introduites dans le méthaniseur. Une des principales voies de production est la réduction dissimilatrice des sulfates contenus dans ses matières, cette réduction étant réalisée par des micro-organismes, qui en condition anaérobie, sont capables d’utiliser le sulfate pour produire des sulfures. Ce groupe microbien est en concurrence directe avec d’autres micro-organismes qui interviennent dans la dégradation anaérobie des effluents, notamment ceux qui sont responsables de la méthanogenèse, c’est-à-dire la production de méthane. Par ailleurs, l’hydrogène sulfuré produit est toxique pour les flores microbiennes qui sont présentes dans ces environnements anaérobies.

FeO + H2S ➙ FeS + H2O
2H2S + O2 ➙ 2S + 2H2O (ajouter de l'air)
2Fe3+ + 3S2- ↔ 2FeS + S

Il existe de nombreux moyens pour faire baisser le taux de H2S. D’autres méthodes basées sur le principe d’adsorption, comme par addition de composé de fer, par charbon actif ou par addition d’air dans le méthaniseur, n’offrent toutefois pas les avantages de ce nouveau produit FeSfix.

 

Quels sont les avantages ou FeSfix?

  • FeSfix contient 50% de Fe, permettant un dosage quotidien faible, comparé à d'autres produits contant Fe(OH)3, FE(OH)2, our FeCl3 comprenant seulement 30% de Fe.
  • La formation de sulphides dans le digestat remplace le taux croissant de H2S dans la phase gazeuse.
  • Le procédé de méthanogenèse n'est plus entravé par une haute concentration de H2S.
  • Les effets corrosifs sure le béton et les partis métalliques des équipements sont limités et la teneur en oligo-élément disponibles à la méthanogenèse augmentée, d'où un plus haut rendement en biogaz.
  • Le problème de salinité du digestat comme dans le cas de lútilisation du chlorure ferrique toxique est évité.
  • Comparé à d'autres produits comme l'hydroxyde de fer, FeSfix contient peu de CrVI hautement toxique.
  • FeSfix capte le soufre dans le digestat, valorisant ainsi ce dernier comme fertilisant.
  • La haute concentration en oligo-éléments (Co, Ni, Cu, Mn, Zn, B, V, Al) dans FeSfix permet d'optimiser le procédé de fermentation anaérobie..

  • La présence de nickel dans FeSfix améliore la formation des coenzymes F420 et F430, qui sont d'importants porteurs d'hydrogène dans le procédé de la méthanisation.
  • Grace à sa teneur augmentée en soufre et en fer, le digestat devient un substrat riche, notamment pour la culture de champignons.
  • Une durée de vie des huiles accrue dans le co-générateur, aussi bien qu'une réduction dans le dosage des oligo-éléments amène d'importantes économies.

Plus d'information

Actualités